#28 DOUX MOMENT DE SPOONING AVEC MON AMI

_PRECEDENT.png
_SUIVANT.png
J'AI UN ORGASME SANS ME TOUCHER - hypnos
JE SUIS UN MARI OBÉISSANT

BROMANCE, OU L'AMITIÉ FORTE ENTRE DEUX HOMMES

L’amitié forte entre hommes à travers les siècles et les millénaires, elle, n’a en tout cas pas été inventée avec la bromance. Voici un extrait d’une lettre d’Hector de Saint-Denys Garneau envoyée en 1930 à son ami André Laurendeau, futur rédacteur en chef du Devoir :« Mon âme qui est presque tout mon coeur aime la tienne et ton coeur d’une façon un peu étrange où il entre de l’amitié, de la compréhension, de l’admiration et quelque chose qui ressemble singulièrement à l’amour, qui en est peut-être après tout. »

Les deux jeunes Canadiens français de 18 ans fréquentent alors le même collège. L’extrait se retrouve dans l’étude Le collège classique pour garçon (Fides 2014)réalisée par l’historienne Louise Bienvenue et ses collègues Olivier Hubert et Christine Hudon.

« Les relations entre garçons dans les collèges étaient intenses, on s’en doutait, parce que le pensionnat favorise les relations intenses, positives ou négatives : tout est multiplié quand on se retrouve dans un espace clos huit mois par année », dit la professeure Bienvenue en entrevue au Devoir.

Les chercheurs ont aussi observé dans les correspondances le caractère emporté, exalté, très affectueux que certains garçons exprimaient à l’endroit de leurs amis.

« Cette expression non marginale au sein de l’élite est aussi légitime et valorisée, ajoute la professeure de l’Université de Sherbrooke. Cette façon d’être entre hommes est permise avec des déclarations faites de sentimentalité, d’affection et même d’une sorte d’exclusivité dans l’amitié. Ces gars se disent : “Tu es mon ami et tu le seras pour la vie.” »

La professeure Bienvenue souligne la force et l’audace de telles envolées dont pourraient se réclamer bien peu de bromances d’aujourd’hui.

« On se trouve open et souples dans l’acceptation que nous avons pour la tendresse entre hommes, dit-elle. Pourtant, je n’imagine pas mon frère parler à son chum de cette manière. Il y a quelque chose dans le toucher et le nommer du corps qui me semble assez unique. Je dirais que cet espace n’existe plus. »

HOMOSOCIALITÉ

Jusqu’où vont latendresse rocailleuse et l’admiration réciproque ? Où s’arrête l’amitié ? Où commencent les amours, y compris charnelles ?

L’historienne rappelle que la répression des gays a pris de l’ampleur vers la fin du XIXe siècle et que le couple hétérosexuel est devenu au début du XXe siècle le lieu réservé et privilégié de l’expression de l’affectivité. Pour le reste, dit-elle, que peut-on vraiment savoir des rapports de dortoirs ?

« On sait des choses. Le collège est un univers uniquement masculin. On sait qu’il y a eu des scandales. Mais on sait aussi que le collège prône la chasteté. C’est la grande affaire. Au fond, la grande quête, c’est celle de la pureté et de la domination du corps et des pulsions. »

Tout se complique. La professeure américaine Eve Kosofsky Sedwick (Between Men : English Literature and Male Homosocial Desire, 1985), pionnière des études gaies, lesbiennes et queer, fait de l’homosocialité masculine dans la littérature une variante du sexisme et de l’homophobie.

Cette critique a été étendue pour dire qu’au fond, une bromance, dans la vie comme aux écrans, c’est une relation gaie qui ne peut pas s’assumer comme telle dans une société homophobe.

D’autres lectures suggèrent au contraire que l’homosocialité fusionnelle semble particulièrement acceptée et cultivée de nos jours à la faveur de l’éclatement des identités sexuelles, de la critique des hiérarchies binaires de genre et de la massification des expressions culturelles non hétéronormatives.

La bromance serait une sorte de retombée positive des luttes de revendication pour la reconnaissance des différences, disons une sorte d’osmose asexuée maintenant bien assumée jusqu’aux plus hauts sommets des États…

(Retrouve l'intégralité de cet article sur le site ledevoir.com)

#28 DOUX MOMENT DE SPOONING AVEC MON AMI

 

Le spooning ? Peut-être que tu le pratiques déjà sans le savoir.

 

C’est la position de deux corps qui se rejoignent comme deux cuillères (spoon) allongées l’une contre l’autre, au lit ou dans un canapé confortable.

 

Tu te retrouves dans cette position câline avec ton meilleur ami pour un échange intime sans relation sexuelle.

 

Alors, prêts à donner de la tendresse et à en recevoir autant ?

Bande annonce sur youtube 

et sur Instagram hypnosedemec

PARTICIPATION : un peu

OBÉISSANCE : non

EXCITATION : souhaitée

ORGASME : non

Avant de regarder cette séance, merci de lire les Conseils d’utilisation et de sécurité sur la page FAQ.

D'autres vidéos d'hypnose érotique qui pourraient t'intéresser :

je me branle avec mon meilleur ami, hypn
LE DOCTEUR M'EXAMINE LA PROSTATE - MASSA
Masturbateur, trayeuse à bites sous hypn

© 2019 Hypnose Erotique | MALEXCIT

  • Instagram hypnose de mec
  • chaine youtube hypnose érotique
  • Pinterest pics hypnose érotique gay
  • hypnose érotique masculine Facebook
  • Blog de l'hypnose érotique masculine
  • Twitter hypnose erotique
hypnose erotique pour les hommes sur MALEXCIT